Le 1er juin 2006, IAM a lancé le paquet IPTV déployé par Huawei Technology [10] via la ligne ADSL. Le parc fixe atteint 1. Après la publication d`un décret sur les télécommunications, Maroc Telecom (IAM) a été fondé en 1998. Mali, Gabon, Burkina Faso et Mauritanie. La société est cotée à la bourse de Casablanca et à Euronext Paris. En 1913, le téléphone postal marocain et le télégraphe ont été créés avant qu`un dahir (décret du roi) relatif au monopole de l`état de la télégraphie et de la téléphonie n`ait été publié. Deux ans plus tard, un service GSM était opérationnel. Le service a été le premier du genre en Afrique et au Moyen-Orient. Actions de Vivendi, plaçant le total des actions détenues par Vivendi à 53%.

Il a aussi 12. En juillet 2006, Maroc Telecom a signé avec la société d`équipement de télécommunication Français Alcatel un contrat pour une connexion de réseau de câbles sous-marins entre le Maroc et la France. L`acronyme IAM of Maroc Telecom vient de son nom arabe original Ittisalat Al Maghrib. Bien que le service reste généralement lent, avec Maroc Telecom, typiquement moins de la moitié, et parfois seulement un dixième, des vitesses Internet promises jusqu`à 20 Mbit/s. Le 4 janvier 2005, Vivendi a acquis 16% supplémentaires pour 12. Il s`agit de la fourniture de téléphones publics dans tout le Maroc. En décembre 2006, IAM investit dans ONATEL au Burkina Faso, acquérant 51% de son capital. L`origine d`un projet de télécommunication marocain remonte à 1891 lorsque le Sultan Hassan I a créé le premier service postal marocain. Maroc Telecom a lancé la 4G + au Maroc le 13 juillet 2015 [9], à la réception négative en raison de la faible vitesse de connexion Internet ne vivant pas à la hauteur des prétendues normes 4G [clarification nécessaire]. En 1967, le Maroc a placé le premier câble sous-marin entre Tétouan, Maroc, et Perpignan, France, à travers la Méditerranée.

Radiotéléphonie mobile analogique en 1987. Le 20 février 2001, le gouvernement marocain a vendu 35% des actions de Maroc Telecom à Français société de Mass Media Vivendi. La transaction s`élevait à 23 milliards dirhams. En juillet 2013, il a été annoncé que le propriétaire majoritaire de l`entreprise, Vivendi, vendrait sa participation de 53% dans l`entreprise à Etisalat pour environ $4.